Les Blancs, les Juifs et nous : vers une politique de l'amour révolutionnaire / Houria Bouteldja

Livre

Bouteldja, Houria. Auteur

Edité par la Fabrique. Paris - 2016

L'auteure, porte-parole du Parti des indigènes de la République, exhorte à refuser le rapport de domination de type colonial qui valorise l'homme blanc au détriment des minorités religieuses ou ethniques. Elle incite la gauche, les Juifs et les descendants d'immigrés à refuser l'intégration d'une relation inégale qui légitime la honte de soi. ©Electre 2019

Vérification des exemplaires disponibles ...

Se procurer le document

Vérification des exemplaires disponibles ...
Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs

  • Une claque de réalisme révolutionnaire teinté de ressentiment délétère. 4/5

    H.Bouteldja analyse dans cet essai les rapports de domination entre les restes de colonialisme et racisme des sociétés occidentale et des "Blancs" (terme qui dans son ouvrage ne renvoi pas tant à une appartenance ethnique qu'à un concept social qui forge depuis 1492 les paysages politique, économique, démographique et social occidentaux et à fortiori français). Elle dénonce l'ethnocentrisme français contemporain hérité de siècles de colonialisme et de mépris des populations "indigènes" et le racisme aux relents néocoloniaux qui s'en dégagent. Césaire, Fanon, Sartre, Genet, Gramsci, son cousin Khoroto, Hitler tous sont dans cet essai invoqués, aussi bien pour en faire l'éloge que pour critiquer sévèrement certains engagement tièdes (Sartre notamment). Le féminisme, les Blancs, les Noirs, les Arabes, les colonisations, la domination, les Juifs ces termes qui victimes ou oppresseurs ont forgés le 20ème siècle et accouchent aujourd'hui d'une société à l'aube de la métamorphose.

    par Meriem Le 22 novembre 2021 à 20:23